jeudi 6 octobre 2011

évasion

mardi 4 octobre 2011

off track

J'ai en ce moment une sorte de nostalgie de ma frénésie de l'an dernier, lorsque tout était une première, que la chance m'avait fait rencontrer des personnes / amants / amis extraordinaires, qui rendaient toute expérience plus belle et enrichissante que la première..

La semaine dernière, pour la première fois depuis de (trop) longues semaines, j'ai enfin goûté à nouveau aux lèvres d'un amant, touché sa peau, mordu ses tétons, pris sa verge entre mes lèvres affamées (pun intended)... C'était bon, merci à lui, il saura se reconnaitre...

Et pourtant... une forme d'apathie m'envahit ces temps-ci....
Apathie : état de fatigue physique ou intellectuelle profond (mais le plus souvent réversible) se caractérisant par une indifférence à l'émotion et aux désirs.  (source wikipedia)
Mes amis-amants sont passés à autre chose, mais au moment de me remettre en chasse, je n'ai plus le goût du sang (ou du sperme, pour filer la métaphore). Je remercie ceux de mes lecteurs qui ont exprimé l'envie de me rencontrer, mais je ne suis pas sûre de vouloir rencontrer quelqu'un qui connaitrait déjà si bien ma vie et mes fantasmes tels que je les ai exprimés ici... Quant à rencontrer un inconnu, le feu - le désir? - qui m'animait et me donnait le courage, voire l'envie, de nouvelles découvertes, ne brûle plus assez fort, ne m'éblouissant pas assez pour ne pas voir tous les inconvénients de telles rencontres: risque de n'avoir rien à se dire, risque de s'ennuyer, risque de se dévoiler et d'être mal comprise...

Ah si seulement j'avais le goût du sexe "muet", de celui pour lequel il n'est pas besoin d'une certaine compatibilité d'humeur et d'humour....


lundi 15 août 2011

Flavor of the week ?

J'ai la chance d'avoir de très bons amis - oui, je sais, je me répête, ça doit être la vieillesse...

Ils veulent organiser une chouette partie de jambes en l'air, pour me sortir de ma quarantaine...
Mais aucun de mes amants passés ou potentiels ne semblent être interessés : l'un est parti, l'autre me préfère en plein jour et en terrasse de restaurant, un troisième est indisponible dans tous les sens du terme, un autre n'aime que les femmes totalement épilées, un autre est mal à l'aise en compagnie ....

Pourquoi mes "succès" de l'an dernier sont-ils si éphémères...

Time to find my mojo back.... Any suggestions ?


Etait-ce la nouveauté de ma présence dans le "milieu" qui me rendait plus appétissante....